Esquisses Les Afriques dans le monde

Candidater comme chercheur·e au CNRS, quelques conseils et ressources

Le CNRS recrute chaque année des chargés de recherches classe normale (CRCN) sur concours. Ce billet a vocation à aider les candidat·e·s souhaitant préparer ce concours du CNRS. Il est fondé sur les retours d’expériences des membres du laboratoire Les Afriques dans le Monde (LAM), même si les conseils exposés ici peuvent s’appliquer plus généralement aux autres domaines de recherches.

Covid-19 et médias alternatifs au Kenya. Études de cas

Antoine Kauffer. En s’appuyant sur les cas kényans d’une plateforme d’informations, The Elephant, et sur celui d’un blog, Bikozulu, cet article étudie la manière dont une information est traitée ou produite dans le contexte de crise sanitaire – ici la pandémie de Covid-19. On entend questionner la notion de médias alternatifs, celle de créativité et celle d’audience en ligne. Et plus largement analyser l’accès à différents types d’informations dans la période contemporaine.

Free consultation with a Doctor of mobile health team has Madagacar

Faire un stage de recherche à LAM. Entretien avec Arnaud Dupuy, stagiaire LAM

Qu’est-ce qu’un stage de recherche pour un étudiant en deuxième cycle ? Comment s’intègre-t-on dans des projets de recherches en cours ? Et qu’y apprend-on ? Cet entretien apporte quelques réponses en mettant en lumière ce type d’expérience, entre approfondissement de la méthodologie d’enquête et enrichissement d’un parcours de professionnalisation par les outils de la recherche.

Loi de programmation pluriannuelle de la recherche : la position du laboratoire

Nous, membres du laboratoire Les Afriques dans le Monde, réunis en Assemblée générale extraordinaire le 23 janvier 2020 à Sciences Po Bordeaux, ne pouvons observer sans réagir la multiplication de projets de réformes qui viennent menacer l’avenir des services publics de l’enseignement supérieur et de la recherche, auxquels nous sommes toutes et tous profondément attachés.

La fabrique de communautés académiques impériales au cœur des politiques de modernisation de l’Empire britannique

Hélène Charton. Dans les années 1940, la création d’universités coloniales en Afrique et la multiplication de bourses d’études en métropole destinées aux ressortissants des colonies sont au cœur des politiques de modernisation de l’Empire britannique. Ce texte insiste sur le rôle joué par ces réformes universitaires dans le nouvel agenda impérial.

Réforme des retraites : les réponses d’une économiste

Notre collègue Anaïs Henneguelle, maîtresse de conférences en économie à l’Université Rennes 2, a publié récemment le texte « Retraites : 12 idées reçues à combattre, le guide d’autodéfense ». Elle y analyse et déconstruit méthodiquement les arguments développés par le gouvernement pour justifier la réforme des retraites d’un point de vue économique et social.

De la bibliothèque coloniale aux premières littératures africaines. Exposer les littératures dans les Archives nationales d’outre-mer

Elara Bertho, Cécile van den Avenne et Catherine Mazauric. Quel rôle a joué la littérature dans la formation d’imaginaires coloniaux ? A-t-elle agi également comme contre-pouvoir ? Comment littérature et histoire peuvent-elles dialoguer ? Comment retrouver des « voix » africaines au sein des archives coloniales ? C’est à toutes ces questions que s’affronte l’exposition accueillie par les Archives nationales d’outre-mer, du 21 septembre au 21 novembre 2019.

Etat du Delta: une raffinerie illégale de pétrole « bunkérisé » à Isaba. © Marc-Antoine Pérouse de Montclos

Au-delà des stéréotypes : la culture politique du pétrole et l’État en Afrique

Marc-Antoine Pérouse de Montclos. La relation entre la production pétrolière, l’État et le citoyen en Afrique souffre d’idées reçues. La plupart des États africains sont devenus des acteurs matures de la production pétrolière : les rapports de force ont en effet considérablement évolué, et l’économie politique d’un monde global oblige à renouveler les cadres analytiques des théories dépendantistes des années 1970. Un retour sur l’expérience du Nigeria, articulé à une critique de la théorie de la malédiction des ressources, offre des pistes de recherches sur cette question.

Kiosque Orange Money à Dakar, Sénégal

Usages des téléphones portables en Afrique de l’Ouest : le point de vue d’Orange sur un partenariat de recherche public/privé

Marie-Victoire Comet et Kevin Mellet. Un partenariat entre le département de la recherche d’Orange et le LAM est en cours depuis 2016 autour des questions concernant les usages professionnels du téléphone mobile dans l’économie informelle ouest-africaine. Marie-Victoire Comet (chargée de projets stratégiques chez Orange Money) et Kevin Mellet (sociologue au département de sciences sociales d’Orange Labs – Sense) évoquent les enjeux de ce partenariat pour Orange et donnent leur point de vue sur les spécificités d’un tel marché, notamment au regard du mobile money.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search