Catégorie : Regards et perspectives

« Regards et perspectives » propose une collection de textes portant sur des questions conceptuelles, de méthode ou de controverse afin, à partir de ces terrains, de contribuer aux débats disciplinaires et généralistes et « banaliser » ainsi les terrains africains. Les textes proposés dans cette rubrique sont d’un format intermédiaire par rapport aux revues ou chapitres d’ouvrage et font l’objet d’une évaluation.

La fabrique de communautés académiques impériales au cœur des politiques de modernisation de l’Empire britannique

Hélène Charton. Dans les années 1940, la création d’universités coloniales en Afrique et la multiplication de bourses d’études en métropole destinées aux ressortissants des colonies sont au cœur des politiques de modernisation de l’Empire britannique. Ce texte insiste sur le rôle joué par ces réformes universitaires dans le nouvel agenda impérial.

Etat du Delta: une raffinerie illégale de pétrole « bunkérisé » à Isaba. © Marc-Antoine Pérouse de Montclos

Au-delà des stéréotypes : la culture politique du pétrole et l’État en Afrique

Marc-Antoine Pérouse de Montclos. La relation entre la production pétrolière, l’État et le citoyen en Afrique souffre d’idées reçues. La plupart des États africains sont devenus des acteurs matures de la production pétrolière : les rapports de force ont en effet considérablement évolué, et l’économie politique d’un monde global oblige à renouveler les cadres analytiques des théories dépendantistes des années 1970. Un retour sur l’expérience du Nigeria, articulé à une critique de la théorie de la malédiction des ressources, offre des pistes de recherches sur cette question.

Portrait of Frantz Fanon (1925-1961)

Frantz Fanon et la décolonisation des savoirs

Matthieu Renault. Le discours de Fanon est gouverné par un double mouvement de rupture et de répétition, de décentrement et de traduction, de déprise et de reprise de théories nées en Europe. Ces théories se voient littéralement transformées en vertu de leur réappropriation et relocalisation d’un point de vue anticolonial. Fanon donne lieu, ainsi, à une phénoménologie postcoloniale qui demeure unique en son genre.

L’apport multiple des usages des TIC par les femmes: sciences, care...

Le genre institutionnalisé, une machine antipolitique ?

Joëlle Palmieri. En Afrique du Sud et au Sénégal, les mécanismes d’institutionnalisation du genre se sont multipliés. Les politiques nationales, soutenues à l’international, ont eu des impacts directs sur les mobilisations des organisations de femmes ou féministes, qui ont eu à choisir entre alliance et rupture avec les institutions gouvernementales.